L'histoire du Palais

La zone où se trouve aujourd'hui l'Hôtel Raffaello, était à l'époque romaine utilisée comme "Bains".

Sous le sol, il y a plusieurs veines d’eau douce, froide, qui canalizés dans des pipelines ont été déversés dans de grands réservoirs de pierre encore présents dans l'hôtel et un autre beaucoup plus grand positionné au dessous du sol actuel de l'église Saint-Serge, dans le nord du complexe.

De conception Federicienne, l'architecture et le style qui présente extérieurement le bâtiment a été conçu en 1400.

Grâce à sa grande importance il a accueilli le "Séminaire des Chierici", qui a officiellement ouvert le 21 Novembre, 1592: déjà décrété en 1574 par le Mgr visiteurs. G. Ragazzoni, pour des raisons économiques et logistiques n'est commençé qu'à cette date près de l'église Saint-Serge.

Le tremblement de terre de 1789 a causé des dégâts considérables et la partie supérieure du bâtiment est restée désolée.

En 1794, après un travail de consolidation et de rénovation par le célèbre architecte Giuseppe Valadier, l'établissement a reouvert jusqu'en 1874, lorsque l'archevêque Angeloni a déplacé tout le Séminaire dans l'ancien couvent de San Domenico spécifiquement supprimé. On n'a plus des nouvelles sur l'utilisation de l'ancien Séminaire jusqu'au début de 1900, quand on sait que le bâtiment a été vendu à la Fam. Moni qui en 1930 a ouvert là-dedans une énorme et très bruyante usine de lacets pour chaussures.

Après le déplacement de l'usine de la fam. Moni, le bâtiment a été acheté par le Parti communiste pour devenir le siège provincial.

Le bâtiment a été divisé en deux étages: la partie de la salle qui abrite aujourd'hui la salle de séjour était utilisée comme écurie, alors que dans la zone de réception, il y avait une porte avec un escalier qui mènait aux étages supérieurs.

À l'origine, au premier étage, il y avait les chambres privées des séminaristes, après transformés en bureaux; le deuxième étage a été utilisé comme un lieu de culte et de prière, après utilisé comme une salle de réunion des partis politiques.

Seulement dans la salle "Antonio Gramsci" au deuxième étage, est encore présent et visible le plafond à voûtes original du XVIe siècle, qui donne toujours un air d'élégance discrète.

En 1984, il a étè vendu par ces derniers et a été acquis par la famille Pecci qui l'a restructuré completement à partir  de la terre vers le haut.

Aujourd'hui le palais à l'intérieur est entièrement recouvert de marbre de couleur "Calaccata" et "Alpes verts” extrait des célèbres carrières de Carrare.

Sur trois niveaux dans lesquels vous distribuez 14 chambres avec 14 salles de bains, un salon noble, 1 cuisine, 3 chambres avec 2 salles de bains (dans un appartement indépendant), une salle de réception, une salle de petit déjeuner, deux chambres utilisées comme caves, une chambre utilisée comme chaufferie et les grands combles contenants le remplissage du système de chauffage de l'eau.

Le matériel pour la restauration est très recherché, hypoallergénique et également choisi pour la forte présence d'infiltration d'eau.

 

Depuis 1984 à aujourd'hui, l'Hôtel Raffaello grâce aux notres intrépides ingénieurs a toujours étè présente dans les magazines les plus importants de l'ingénierie moderne et d'Architecture d'"Interior Design" partout dans le monde, car il a été consideré pour l'epoque "Primatista" détenteur de l'harmonie absolue pour l' étroit lien entre l'ancien et le moderne.

Albergo Raffaello - Score moyen / 3 de 0 de nos clients.